Nos fiançailles!!

Posté le 31 octobre, 2013 par Velvet

Mardi 29 octobre: le départ est prévu pour 13h30, j’ai fini les valises, tout est prêt devant la porte, y’a plus qu’à…

13h30, on descend les escaliers, mais arrivés en bas, Chéri se rend compte qu’il a oublié de prendre une paire de chaussettes XD, il remonte les quatre étages sans ascenseur et moi, je l’attends dans le hall. Zut!! quand ce n’est pas moi qui prépare ses valises, il est vraiment tête en l’air lol
Bon, pour faire un peu avancer le schmilblick je décide de mettre tous les paquets dans la voiture, parce que je suis un peu chargée, quand même…

Je fais rouler la valise, j’ouvre la porte vitrée et avec tous ces paquets, mon talon s’est coincé dans la grille en fer devant la porte et… OoOops!!!! Vol plané… XD

Dans ma tête, au lieu de me taper un gros coup de flippe pour bébé ou la douleur que je vais avoir en me relevant, je me dis juste « merde, fais chier!! » (cherchez pas à comprendre, des fois je suis un peu follasse lol)
C’est surtout mon genou gauche qui a pris, et du coup, j’ai troué mon pantalon XD
J’appelle en urgence mon chéri pour qu’il me descende un jean’s.

Ça commence bien c’te histoire XD

Bon, dans la bagarre, je me suis foulé la cheville gauche, j’ai la paume de main éraflée, un genou qui saigne… pas grave, j’attrape le jean’s et file me changer… à la cave (glamour au top)

Allez, en voiture! on démarre, et là je commence à sentir que ça me lance au niveau de la cheville, mais c’est supportable, on verra en arrivant sur place, y’a rien de cassé! lol

Après une heure trente de route en direction d’Auxerre, on s’engage sur des routes de campagne où on ne capte plus rien du tout, mais où sommes-nous?! dans quel trou du cul du monde il m’emmène?! lol

D’un coup, il me met la main sur les yeux (l’a failli m’éborgner et se prendre un platane) mais tout va bien, j’ai rien vu, ouf!
Quelques instants plus tard, on passe le pont de Joigny, très jolie ville, au passage, et on s’engage dans les ruelles. Bon, je pense que c’est ici qu’on va se poser…

On s’arrête quelques instants plus tard et là, je tente de sortir élégamment de la voiture, avec une cheville en vrac, le jean’s presque sur les genoux avec le bandeau qui a roulé et là d’un coup, il y a un gars qui déboule en costard pour nous arracher les valises des mains, c’est le porteur, faut rien toucher, faut juste qu’on amène nos petites fesses, faut pas qu’on se fatigue… ça donne le LA.

Je regarde autour de moi, je vois un grand établissement avec des fanions bleu marine et dessus il y a marqué Jean-Michel Lorain Relais et Chateaux (http://www.cotesaintjacques.com/hotel/relais-chateaux-paris )
Merdum alors, ça me met la pression direct, c’te affaire…

On nous emmène dans notre chambre de heu… cinquante mètres carrés, au moins, avec vue sur l’Yonne, on nous indique que le spa est ouvert jusqu’à 21 heures et qu’on peut y aller par l’ascenseur, nos peignoirs et nos chaussons sont prêts dans la salle de bains…
Je suis un peu sans voix, faut le dire, mon chéri ne fait jamais les choses à moitié, mais là… pfiuuuu…

On pose tout (ou plutôt on se magne de tout balancer et d’aller enfiler nos maillots de bain) et on file en direction du spa.

C’est super propre et joli, on se sent comme dans un cocon, l’eau est chaude dans la piscine, sous la douche, il y a un jacuzzi, un sauna, un hammam… et des baies vitrées partout, ce qui fait que où que tu te places, tu vois la rivière

On est bien restés au moins deux heures là-dedans, à profiter de l’eau, j’avais les doigts tous fripés, mais j’étais trop bien avec mon chéri, il y avait à peine une dizaine de personnes, autant dire qu’on avait presque le spa pour nous tous seuls, le pied quoi! (quoi que le mien il me lançait un peu de temps en temps, histoire de ne pas se faire oublier! lol)

Puis on a commencé à avoir faim, alors on est montés prendre notre douche et se reposer un peu avant de passer à table… parce que faut pas croire, quand tu es bien détendue, super détendue, ben t’es aussi super fatiguée… mdr

On s’est allongés sur le lit king size pour regarder un peu la télé, feuilleter quelques magazines, et heu… passer à la version censurée -âmes sensibles s’abstenir- (parce que, ici, la libido, elle n’a jamais été à zéro, c’est plutôt câlin au moins une ou deux fois tous les deux jours… ok je sors—> lol)

Au final, on s’est pomponnés pour aller au restaurant et quand je suis sortie de la salle de bains, mon chéri m’a fait me tourner dans tous les sens, et m’a dit qu’il manquait quelque chose à ma tenue pour aller dîner

—> regard perplexe… « heu… mon sac à main? » (oui, je sais bien faire ma blonde aussi, des fois…)
Il m’a tendu un étui et m’a dit d’essayer avec ça… ça, c’est la montre que mon grand-père m’a offerte en héritage avant sa mort, toute réparée, remise à neuf, lustrée…

J’ai eu la larme à l’œil, cette montre a une grande valeur sentimentale pour moi, et du coup, je me suis sentie envahie par une grosse vague de chaleur, j’ai cru que j’allais me sentir mal… on s’est embrassés et on est descendus au restaurant…

Au restaurant, on a beaucoup parlé, et puis à un moment, alors qu’on venait de nous servir les premiers amuse-bouche, il a pris ma main et m’a dit qu’il était heureux, qu’il passait un super séjour et m’a dit qu’il y en aurait plein d’autres comme celui-là dans notre vie… il m’a demandé si je voulais bien partager ce genre de week-ends à ses côtés jusqu’à la fin de mes jours et je lui ai fait signe que oui, puis il a commencé à avoir la voix tremblante et les yeux humides et il m’a demandé de répéter… alors je lui ai dit oui… puis il a plongé sa main dans sa poche et en a sorti un écrin… et il a soufflé « veux-tu m’épouser? » 

Je ne vous cache pas que j’ai eu le souffle coupé, je ne m’y attendais pas du tout et en plus de ça… c’est la première fois qu’on me fait une demande en mariage… je ne vous raconte pas ma tête, les yeux écarquillés, la main sur la bouche… et je me suis entendue dire « oui« , et il m’a passé la bague au doigt…

On a passé quatre heures au restaurant, entre la valse des assiettes, nos discussions, les discussions avec le personnel, puis on est allés dans la grande bibliothèque prendre un dernier thé avant d’aller se coucher…

J’avais un mal de chien à marcher, avec les douleurs dans le bassin et la cheville qui tirait, je ne vous raconte pas… l’arrivée dans la chambre a été une délivrance, et on s’est endormis… le lendemain, réveil à neuf heures, petit déjeuner servi en chambre (et puis attention le plateau, siouplé: œuf, saumon, jambon, viennoiseries…)

On est partis à onze heures en direction de chez mes beaux-parents pour leur annoncer la bonne nouvelle et récupérer notre toutoune…
On n’a pas eu faim depuis, c’est bizarre, non?!

Echographie des 32 sa

Posté le 23 octobre, 2013 par Velvet

Dernière échographie avant la première rencontre avec notre petit Paul… j’ai hâte de le serrer dans mes bras, hâte de retrouver mon corps, hâte de cesser d’avoir mal partout et de me sentir plus baleine que sirène…

Tout va bien pour petit Monsieur, il pèse 1,855kg et mesure 43 cm. J’en suis très exactement à 31sa+3, tout est parfait, à ce stade !

31 sa + 1!

Posté le 21 octobre, 2013 par Velvet

Petite photo à 31sa+1 pour la postérité! Ça y est, je ne rentre plus dans le cadre!!

Ensemble naissance terminé!

Posté le 5 octobre, 2013 par Velvet

Et voilà, pour finir, le petit short assorti à la brassière, au bonnet et aux chaussons…
J’ai fini mon ensemble pour petit Paul, je passe à la suite!

Et une brassière, une!

Posté le 4 octobre, 2013 par Velvet

Voilà, me reste plus qu’à faire le petit pantalon qui va avec et petit Paul aura son ensemble complet…
J’ai créé une brassière assortie aux petits chaussons et au bonnet que je lui ai déjà tricotés, j’ai déjà hâte de le voir dedans! <3
Quand mon chéri a vu l’ensemble il s’est exclamé « mais il ne va pas être aussi petit?! »… et si!!