Un peu de lecture…

Ecrit par ptitoiseaudesiles
Publié dans: Loulou
Commentaire (1)

Rafael est dans une nouvelle phase en ce moment à savoir : caprice, cri et

Il faut lui rapporter TOUT ce qu’il jette avec tant de plaisir… et ça en fait des choses car il jette TOUT, absolument TOUT. Et si je ne m’exécute pas, Monsieur, s’allonge par terre et pleure. Dans ce cas, j’essaie de lui parler calmement et j’attends que ça passe. Ce n’est peut-être pas la bonne chose à faire mais c’est ça ou je crie à mon tour… et c’est une réaction que je voudrais éviter. Il parait que souvent la frustration de ne pas remédier à un souci engendre l’énervement et la violence…

Bref, je crois avoir besoin de me plonger dans des lectures qui pourraient m’aider à passer ce cap… sans doute le 1er d’une longue série ;-)

J’ai entendu beaucoup de bien de :

  • « Parler pour que les enfants écoutent, écouter pour que les enfants parlent » de Faber et Mazlish

  • « J’ai tout essayé » de Isabelle Filliozat
  • « Comment être une bonne mère indigne » de Caroline Desages
  • « Tout se joue avant 6 ans  » de Dr Dodson

Si vous avec des conseils de lectures, des avis sur ces titres… n’hésitez pas ;-)

Langue des signes

Ecrit par ptitoiseaudesiles
Publié dans: Loulou
Commentaire (1)

Après 10 mois d’attente, nous avons enfin pu participer à un atelier de la langue des signes… et c’était SUPER !!!

Vous connaissez ???

Pourquoi Signer ?

Votre enfant a des choses à vous dire… bien avant de pouvoir parler !

OLYMPUS DIGITAL  CAMERALes enfants maîtrisent bien plus tôt et plus rapidement les muscles de leurs bras et de leurs mains que ceux de leur bouche.Ils sont capables de communiquer par gestes bien avant de pouvoir le faire oralement. L’utilisation de la langue des signes permet aux enfants “préverbaux” de disposer rapidement d’un large vocabulaire pour s’exprimer et être mieux compris de leur entourage en attendant que la parole se mette en place.

Ainsi, des mois, voire des années avant d’être en mesure de parler, les enfants peuvent signifier aux autres leurs émotions et sensations (j’ai faim / soif / chaud / froid / mal / j’aime pas…). Ils peuvent demander ce dont ils ont besoin (changer la couche / dormir / téter / un câlin / aide-moi…). Ils peuvent préciser ce qui leur fait envie (je veux encore un bout de pomme / une autre tartine de chocolat / je veux jouer au train / lis-moi le livre des animaux…). Ils peuvent commenter leurs activités, et interagir avec le monde qui les entoure (attends… ça y est, j’ai fini ! / c’est mon/ton tour /regarde l’avion dans le ciel / j’entends un oiseau qui chante …)

Une fenêtre s’ouvre sur l’univers de l’enfant, la communication s’améliore, la fréquence et l’intensité des frustrations diminuent d’un côté comme de l’autre. Les relations sont plus paisibles, les échanges et le respect plus profonds, les liens se tissent plus forts…

Signer avec les bébés ?

Signer avec des enfants entendants? Une drôle d’idée? Non! Une façon merveilleuse de communiquer avec eux avant qu’ils ne sachent parler!

Origine de cette approche

Dans les années 80, Joseph Garcia, un spécialiste de la langue des signes américaine constatait que les enfants qui grandissaient dans des familles dont au moins un des parents était sourd (et utilisait la langue des signes, il va sans dire aux Etats-Unis), pouvaient communiquer bien plus tôt que leurs petits camarades du même âge de familles entendantes qui n’évoluaient pas dans un univers de signes et qui devaient attendre le développement de la parole. Il se mit à faire découvrir au grand public, les avantages de l’utilisation de signes tirés de la langue des signes avec les bébés entendants. Parallèlement, Linda Acredolo et Susan Goodwyn de l’université de Californie, pionnières incontournables, montraient que les enfants qui ne savent pas encore parler utilisent spontanément et naturellement des gestes pour communiquer. Elles ont développé un ensemble de signes pour bébé et leur premier livre : Baby Signs: How to Talk with Your Baby Before Your Baby Can Talk, sorti en 1996 est un bestseller.

Pour aller plus loin: Je vous propose de consulter cette page du site Sign2me de Joseph Garcia qui recense les recherches effectuées à ce sujet ainsi que celle-ci du site Babysigns où vous retrouverez tous les détails des 20 ans d’expériences et de recherches de Linda Acredolo et Susan Goodwyn.

Quand commencer ?

A quel âge, les enfants se mettent à signer ?

Les parents très attentifs ou sensibilisés découvrent très tôt les signaux subtils émis par leur enfant pour exprimer un besoin. Les signes de la LSF que vous utiliserez seront produits en fonction des capacités physiques de votre enfant. Les signes deviendront plus précis à mesure que la motricité s’affinera.

Ce qui compte, ce n’est pas que votre enfant le fasse parfaitement tout de suite mais que vous le compreniez. Certains enfants commencent à signer de façon reconnaissable vers 6 mois (particulièrement dans les familles sourdes, dont la LSF est la langue naturelle), d’autres autour de 8-10 mois, d’autres encore un peu plus tard.

En règle générale, quand votre enfant commence à faire des gestes habituels de communication comme faire “au revoir” de la main, pointer vers un objet qui l’intéresse, tendre les bras pour qu’on le prenne, il est probable qu’il se mette à signer sous peu si vous-même utilisez des signes.

Par quoi commencer ?

Comment on fait au début ?

EntendreIl n’y a pas une méthode à suivre. L’essentiel est que vous y preniez du plaisir et que vous incorporiez les signes à votre routine journalière…. Certains parents commencent dès la naissance de leur enfant et s’approprient peu à peu les signes relatifs à leur quotidien. D’autres parents commencent vers les 5-6 mois de leur enfant, quand il devient de plus en plus attentif et commence à jouer avec ses mains. D’autres commencent plus tard, parce qu’ils ont découvert cette appproche plus tard :) Certains parents introduisent de nombreux signes au fur et à mesure qu’ils les apprennent eux-mêmes. D’autres sont plus à l’aise de commencer avec très peu de signes… La “méthode” la plus répandue consiste à introduire 2, 3 ou 4 signes de base comme “lait”, “encore” et “manger” ou “dormir”. Une fois que l’enfant commence à signer en retour et que ces quelques signes sont bien intégrés, les parents en ajoutent d’autres petit à petit.

Beaucoup de signes ou très peu, tout à la fois ou au compte gouttes, faites comme vous le sentez. Ce qui compte c’est que vous soyez à l’écoute de votre enfant et que vous introduisiez des signes qui correspondent à ses besoins et intérets de tous les jours. Laissez-le vous guider, il saura vous faire comprendre quels signes il aimerait pouvoir aujouter à son vocabulaire!

Extrait du site : www.signeavecmoi.com
Le plus dur maintenant va être d’avoir le réflexe de signer autant que possible… histoire que ça porte ses fruits. En tous cas, je trouve cette approche GENIALE. Elle a fait ses preuves et je suis convaincue de ses bienfaits.

Pendant l’atelier nous avons appris à dire :

  • bonjour, merci
  • maman, papa, famille, enfant
  • chat, chien, oiseau, tortue, souris et rat…

Bref, des tas de mots. On a même appris une chanson (deux en fait, mais la 1ère, je ne le connaissais pas alors je l’ai oubliée)… c’est génial pour pratiquer et ça amuse et intéresse beaucoup Rafael.

La « prof » est traductrice en langue des signes pour adultes…autant dire qu’elle connait sa partie ;-)

Nous on est convaincu et on a adoré !!!

Du retard a rattrapé…

Ecrit par ptitoiseaudesiles
Publié dans: Loulou
Commentaires (3)

Les jours défilent et je n’ai pas beaucoup tenu à jour le blog… En fait, j’ai bossé sur un projet de film regroupant les souvenirs les plus marquant (pour moi) de cette 1ère année avec Rafael.

J’espère que vous pourrez le visionner…

ZUTTTTTTTTTTTTT ça marche pas !!! Comment je peux faire ??? C’est un fichier Windows Movie Maker (wlmp)… HELPPPPPP !!!!!!!!!!!