200 jours de grossesse !!!

Ecrit par ptitoiseaudesiles
Publié dans: Grandes joies et petits désagréments, Nécessaire pour acceuillir bébé
Commentaires (3)

Wahouuuuuuuu ! Déjà !!! Le temps passe trop vite…

 

Ce week end on va s’activer un peu pour préparer l’arrivée de loulou. On devrait récupérer le lit et le siège auto. J’ai décidé de repeindre le 1er avec de la peinture bio et je vais devoir astiquer le 2nd à fond. Ca m’occupera !!!

Et puis ça y est, je vais avoir mon 1er cours de préparation à l’accouchement, mardi 1er.12 ! J’ai hâte !!! Ca va me permettre de repérer les lieux où je vais accoucher et puis je vais peut-être rencontrer des futures mamans sympas ?!

ces derniers jours…

Ecrit par ptitoiseaudesiles
Publié dans: Evolution de mon bidon, Nécessaire pour acceuillir bébé
Commentaires (2)

Ces derniers jours, j’ai :

  • reçu mon bon de vaccination contre la grippe A… mais pour le moment, il est mis de côté car je n’ai pas l’intention de servir de cobbaye ! Quand on pense que même le corps médical refuse de se faire vacciner, ça laisse à réflechir !!!
  • acheté le 1er doudou de notre petit bout… bon, il n’est pas bio (honte à moi) mais j’ai craqué !

  • revu ma liste de naissance pour me rendre compte que je suis fan de salopette et que loulou en a déjà 5 !
  • cherché désespéremment un joli tableau à réaliser au point de croix… sans succès.
  • déniché quelques bonnes affaires à des baby puces organisées par la ville voisine parmi lesquelles :

  • tenté les cookies à la noix de coco (trop sucré), un gratin de pommes de terre-tomates (qui n’a pas cuit au four mais que j’ai vaincu après un passage dans la poële version rösti) et entamé mon stock de quinoa pour le déjeuner
  • pensé 20 fois à aller chercher le courrier… mais seulement pensé.
  • subi l’épilation du maillot que je repoussais depuis des lustres… et la douleur m’a rappellé pourquoi je retardais tant ce moment !
  • refais des photos pour suivre l’évolution de mon bidon…

 

Arrêt « définitif »

Ecrit par ptitoiseaudesiles
Publié dans: Grandes joies et petits désagréments
Commentaire (0)

Alors voilà, depuis mardi (17.11), je suis officiellement en arrêt. Loulou est placé bas et appuie déjà sur le col… dans les starting blocs, en position pour faire son entrée ds le monde. Enfin, faut qd même rester au chaud encore au minimum 1 mois 1/2 !

Donc, le repos (et le spasfon pour stopper les contractions) est de rigueur. Je dois éviter les trajets en voiture et les escaliers… je n’ai droit de descendre et monter les 2 étages de chez nous qu’une fois / jour.

C’est pas la catastrophe puisque je ne suis pas complètement allitée et que pour le moment ma gynéco ne parle pas de menace d’accouchement prématuré.

Je positive : je vais prendre le temps de préparer la venue du petit bout, je vais pouvoir me mettre à la cuisine et à la couture.

Et ce 17 novembre, c’était aussi notre anniversaire avec doudou… 2 ans d’amour.

 

les news du jour

Ecrit par ptitoiseaudesiles
Publié dans: Evolution de mon bidon
Commentaire (0)

Aujourd’hui, je suis de repos… et oui, trop fatiguée pour affronter ma dernière semaine de boulot… Il faut dire que la semaine dernière, malgré le mercredi férié, c’était chargé au taf. Résultat : mes contractions sont plus longues. Alors, à force de m’entendre dire « tu devrais te reposer, tu ne devrais pas être au boulot, etc… » j’ai décidé d’être docile et de penser à Loulou et moi.

J’ai pu avoir ma gynéco et du coup on se voit demain pour qu’elle vérifie l’état du col et tout et tout. Mon rdv prévu le 23.11 est donc avancé à demain.

Voici des tites photos prises jeudi 12.11 soit à 28 SA + 2

           

Je trouve qu’à gauche j’ai l’air plus cambrée (et mes fesses plus grosses) alors qu’à droite, c’est mon bidon qui semble plus gros…

Sinon, le week end a été très calme. Nous n’avons RIEN fait mais alors RIEN ! Doudou a pris froid et ne voulait pas sortir et comme je n’étais pas encore décidée pour cet arrêt de travail, j’ai préféré me reposer un maximum.

Nous nous sommes enfin penchés pour de bon sur l’aménagement des chambres… Et oui, initialement, nous avons la notre (la « grande ») et la fille de Doudou la sienne (la petite). Je pensais donc aménager la petite chambre pour qu’elle puisse accueillir Loulou et sa grande soeur (quand elle est là). Et finalement, nous allons déménager ds la petite et laisser la grande aux enfants. Ce sera plus confortable pour eux. Je me dis aussi qu’avec un petit bout il faut un peu d’espace pour stocker les jouets, tapis d’éveil, doudou et autres peluches qui risquent fort de nous envahir… donc autant que tout ça soit ds la chambre de Loulou.

Maintenant, je n’ai qu’une hâte, aménager le tout !!! Bon évidemment avant il faut déménager les meubles, se décider pour la déco (couleur, stickers ou pochoirs) et commander ce qui nous manque… autant dire TOUT (sauf le lit).

Et si je ne suis pas allitée… ce que je souhaite vivement… j’ai trouvé de quoi m’occuper les semaines à venir !

 

 

 

Lectures…

Ecrit par ptitoiseaudesiles
Publié dans: Nécessaire pour acceuillir bébé
Commentaire (0)

Quand on est une future maman… on a besoin de savoir à quoi s’attendre et ce qui va changer les mois à venir.

Je me suis donc procurée comme des milliers de femmes avant moi, le fameux best seller de Laurence Pernoud :

Au début, j’ai parcouru les chapitres avec une soif de savoir hallucinante… et puis ensuite, je me suis calmée un peu et maintenant, j’ouvre cette bible de la grossesse quand j’ai une question qui me trotte ds la tête..

N’empêche, il est super ce livre… Il y a fort à parier que j’investisse bientôt dans celui-ci :

Mis à part cette lecture très sérieuse et richement documentée, une jeune maman (Virginie) m’a prêté celui-ci :

L’approche n’est pas tout à fait la même… bien sûr, il y a des tas d’infos sur le développement du bébé et de sa maman, sur les différents symptômes que l’on peut avoir, etc… mais tout ça est savamment noyé dans les récits drôlissimes de la narratrice, elle-même future maman.

      

2 exemples d’introduction des chapitres (1 semaine = 1 chapitre)

jetables VS lavables

Ecrit par ptitoiseaudesiles
Publié dans: Bio écolo...
Commentaires (2)

Je persiste et signe… voici donc 2 pages trouvées dans le catalogue de « Petits dessous ». Il me semble que ça résume parfaitement tous les argumentaires que l’on peut trouver en faveur des couches lavables. La preuve en images : (j’espère que c lisible)

 

Et aussi :

 

 

Je ne m’explique pas que certaines jeunes mamans puissent écarter cette possibilité d’un simple revers de la main. J’entends beaucoup :

  • « Des lavables ! On en reparle dans quelques mois… tu vas en revenir »… mais NON !!! C’est mon choix et je tiendrais bon ! Merde, comment elles faisaient nos mères ou nos grands mères ???
  • « C’est archaïque ! ça va à l’encontre de la libération de la femme ! » Ah ouais, ben la connerie aussi ! Non mais franchement, quand on a pris le temps de se poser sur la question, d’échanger avec des mamans qui ont expérimenté les lavables, on ne peut pas tenir ce discours !
  • « Ah non, trop galère, trop cher et puis je trie mes déchets, ça suffit comme ça  » Ben wouais mais c loin de suffire !

Alors j’aimerais qu’on m’explique : les messages des écologistes sont clairs : on va ds le mur et plus vite qu’on ne le pense ! Alors, comment peut-on faire un bébé, vouloir le meilleur pour lui et se soucier si peu de sa santé et de son avenir ??? Je ne comprends pas !

Bien sûr, tout le monde a droit à son opinion mais il me semble que le choix des jetables classiques n’est plus envisageable aujourd’hui pour quiconque se soucie un minimum de la planète, de ses habitants et donc de nos bébés à venir. Il existe un choix intermédaire : les jetables bio… elles sont un moindre mal pour l’environnement mais pas vraiment pour le porte monnaie (encore que certaines marques sont aujourd’hui distribuées en grande surface et à des prix plus que raisonnables).

Je vis en appartement (pas plus de place qu’ailleurs pour étendre le linge), je ne suis pas équipée d’un sèche-linge, je ne roule pas sur l’or (mais l’argument financier n’est plus recevable après lecture du comparatif ci-dessus), je ne suis pas BRIE VAN DE KAMP (je n’affectionne pas particlièrement les taches ménagères)… et pourtant, je veux faire un effort pour le bien être de mon loulou et pour son avenir.

Voilà, j’espère ne vexer personne mais je crois profondément qu’un changement de comportement s’impose chez l’espèce humaine et encore plus dans les pays du Nord, dit « riches ».

On ne pourra pas dire « je ne savais pas »… alors qu’est ce qu’on attend ???

Petite commande pour loulou

Ecrit par ptitoiseaudesiles
Publié dans: Nécessaire pour acceuillir bébé
Commentaire (0)

Alors voilà, j’ai lutté avec le site de vente par correspondance pour passer ma commande et bénéficier de mon code spécial (-60% sur certains articles qd même et les frais de port offert !)… mais j’ai vaincu ! YES !!!

Voici donc ce que je devrais recevoir prochainement :

J’avais craqué pour ce modèle depuis un moment… et puis même si ce n’est pas tout à fait le thème envisagé pour la chambre de loulou (plutôt animaux de la jungle, savane, Afrique), j’ai trouvé ça trop mignon ! J’ai donc pris le tour de lit, le drap et la taie + la gigoteuse ! J’ai hâte de recevoir tout ça.

Et oui, jusque là je n’avais pas de body… alors vu la promo, je n’allais pas m’en priver ;-)

J’ai aussi pris une chemise nuit hyper sexy :-( mais nécessaire pour le séjour à la clinique.

Demande de marrainage…

Ecrit par ptitoiseaudesiles
Publié dans: Grandes joies et petits désagréments, Loulou
Commentaires (4)

Si, si… ça se dit

Bref, prévue de longue date (depuis que j’ai appris ma grossesse), je devais faire cette demande, en même temps que l’annonce.

Comme je l’ai dit dans un précédent article, j’ai un peu foiré mon annonce… et depuis, j’attendais le bon moment pour rectifier le tire.

Depuis hier soir, c’est chose faite

Le week end dernier, j’avais enfin trouvé LA carte adéquate à ma demande. J’ai donc rédigé un pitit texte et j’ai offert le tout à Morgane lors de notre soirée d’hier.

Je vous passe l’émotion de chacune … et voilà Loulou a une marraine

Olivero Toscani pour Benetton

Ecrit par ptitoiseaudesiles
Publié dans: lumière sur
Commentaire (0)

Pour la petite histoire

1982 : Le photographe Oliviero Toscani (né en 1942 à Milan en Italie) de l’agence Eldorado commence son travail en collaboration avec Benetton, et rapidement la marque acquiert une grande notoriété. Benetton s’approprie le territoire de la multiracialité deux ans avant que le thème soit à la mode. Bruno Suter, responsable chez Eldorado, déclare  » Rien ne ressemble plus à une photo de mode qu’une autre photo de mode. On y montre de beaux mannequins et puis voilà. Pour Benetton, on est parti des couleurs. Par définition, Benetton, ce sont les couleurs. Pour faire passer l’idée des couleurs, on montrait un groupe, avec des gens de couleurs différentes. C’était tellement formidable, tellement enrichissant de montrer les produits de façon aussi nouvelle et aussi simple. « 

Les visuels évoluent, des groupes on passe aux couples pour mieux montrer les produits, mêmes si ceux-ci ne sont pas ménagés : deux petites filles dans un même pull, les dégradés sont montrés par la superposition de cinq pulls…

1985 : D’autres affiches montrent deux petits noirs qui s’embrassent, avec sur les joues et dans les cheveux de petits drapeaux américains et URSS  » United Colors Of Benetton « .

Suite à la visite d’un responsable de l’U.N.E.S.C.O. qui avait déclaré  » ce sont les United Colors ici ! « , Benetton adopte immédiatement le nom.

Un spot publicitaire réalisé par Toscani remporte le Lion d’Or au Festival de Cannes et la campagne  » United Colors Of Benetton  » est couronné par le 16e Grand Prix de L’affichage : une main noire et une main blanche unies par des menotte, une femme noire donnant le sein à un bébé blanc, ces photos communiquent un message de fraternité et un espoir de communication des différences.

1992 : Une affiche montre un curé embrassant une nonne du bout des lèvres, entre le baiser charnel et le chaste baiser amical, Giusy un nouveau né couvert de sang ayant encore son cordon ombilical. Ces affiches comme les autres provoquent de fortes polémiques et Le Canard Enchaîné réalise un dessin qui regroupe les deux.

En fait, les images de Toscani offrent plusieurs interprétations possibles. Les images appartenant au monde du signifiant n’affirment pas comme les mots, mais restent ouvertes à toute interprétation. Toscani joue plus que jamais sur ce registre de l’évocation d’une dualité, cette  » ligne de partage entre deux eaux «  : guerre/paix, flirt/coït, beauté/pollution… Ces affiches apportent une dimension éthique, mais n’impose pas la morale, le message est ambivalent et libre à nous de répondre aux questions qu’elles soulèvent.

Benetton et son photographe Toscani reçoivent depuis 1984 de nombreux prix pour leurs campagnes de publicité, chaque année est jalonnée de récompenses dans les différents pays où il s’est implanté : Grand Prix de la Publicité Presse Magazine, Grand Prix de la Communication Publicitaire, Grand Prix International de l’Affichage, Grand Prix du Club Européen des Directeurs Artistiques, Grand Prix de l’UNESCO et Art Directors Club of New York’s Management Medal…

Cet article en entièrement tiré de l’analyse faite par le musée de la publicité :http://www.museedelapub.org

Je ne sais pas pour vous, mais moi, j’adorais ces pubs.

Anne Geddes

Ecrit par ptitoiseaudesiles
Publié dans: lumière sur
Commentaire (0)

Ses photos sont célèbres et souvent très originales. Je voulais faire un clin d’oeil à cette artiste qui sait si bien mettre en lumières la femme, la grossesse et surtout les enfants.

Comme la précédente, inspiration United Colors of Benetton

Pour en voir davantage :

http://www.annegeddes.com/

et aussi http://www.andrea-schroeder.com/AGeddese.html