Le temps…

Halte! Au voleur!! On me l’a kidnappé, dissimulé, enfoui, bouffé…

Pfiouuuut envolé le temps! En tout cas, celui des 3 derniers mois… Mon dernier article date de 2012 et ça me paraît inconcevable. Pourtant… Il datait d’avant l’écho morphologique, ce moment magique des 22 SA où nous avons pu voir la bouille de notre petit gars pour la 1ère fois. Où le spécialiste a pu nous annoncer que le 2e morceau de placenta était bel et bien remonté et que j’allais donc pouvoir reprendre une vie normale.

Une reprise difficile physiquement… Car mon dos s’étant dé-musclé, ma sciatique me faisait claudiquer les 1ers jours. Et mes douleurs ligamentaires sont revenues à la charge dès la reprise de la station debout prolongée. L’horreur. Puis mon corps a semblé se ré-acclimater…et ce sont alors de nombreuses contractions qui ont fait leur apparition, me conduisant aux urgences de la mater’. Conclusion: utérus contractile. Délivrance d’un certificat de 10 jours. Non-utilisé. Pas que je m’en vante, non…Mais à partir du moment où la gyné de garde m’affirmait qu’il n’y avait pas mort de future mum primipare, je savais que je pouvais gérer.

Entretemps, m’ayant fait copieusement sermonner sur mes kilos pris (ouais ouais, bon ça va…), j’ai également eu droit au super test d’hyperglycémie provoquée. 75 grammes de glucose à ingérer (dilué un chouïa tout de même, on n’est pas des bizus) et 3 prises de sang étalées sur 3h (au labo de mon hôpital). Et c’est là que je me suis rendue compte que les mamans déjà passées par là avaient été bien sado (ou revanchardes) parce que j’avais entendu un monceau de trucs flippants sur c’t'affaire: « c’est trop dégueu-moi j’ai tout vomi et on m’a forcé à recommencer-je suis tombée dans les pommes-on m’a explosé les veines-c’est loooooooong à mourir, etc etc … ». Bon, faut avouer que du coup, moi j’en menais pas large :-( . Alors que finalement, l’épreuve la plus pénible pour moi fut d’y aller à jeun (faiiiiiiiim mwaaaaaa). Le reste, ben… une gentille infirmière m’a posé un cathéter (mes veines l’en ont remerciée), une pds à jeun puis une petite bouteille de liquide un peu épais avec un goût vaguement orangé dans le coco, une autre pds après 1h et une dernière encore une 1h après. The end of the story. Ah oui: et interdiction de quitter l’hosto sans avoir mangé, au cas où je me mangerais le trottoir. Donc, du pipi de chat pour nous autres, ex-fivettes :-)

Un mois et demi plus tard (il y a une semaine), nouvelle écho chez gygy Grand-chef Mal Luné (c’est de plus en souvent, je trouve et ça devient franchement désagréable). Résultats du test gesta: une glycémie un peu trop haute à jeun, sans doute un reste du super bar à tapas qu’on a visité la veille au soir (hum, ben quoi ??). Pesée. Nouvelle engueulade sur mon poids et gygy décide, furax, de m’envoyer chez la diabétologue et la nutritionniste. « Ca vous apprendra! Vous voilà au régime jusqu’à la fin de votre grossesse!! ». Un moment, j’ai cru qu’il allait ponctuer ses vitupérations avec un « Nananèreuh! ». Mais non. Dommage, parce que ça l’aurait rendu quand même plus rigolo. Bébé va super bien: presque 40 cm et 1kg 400. A ma question: « Et c’est bien ?? Il est dans les normes? ». Réponse: « LUI, oui. VOUS, non. » Euh, ça commence à être relou, là…Par contre, mon col est raccourci à 34 mm au lieu de 40 le mois précédent. C’est pas alarmant mais retour à la case repos.

Je profite donc de mon congé patho, à commander les dernières petites affaires de bébé, à commencer les lessives, à imaginer ce bébé tant désiré, tant attendu. Et pour rendre les choses encore un peu plus concrètes: nous nous sommes inscrits ce soir pour une visite complète de notre maternité (quartier de naissance compris). L’accouchement n’est pas (ou en tout cas, pas encore) une source d’angoisse ou de peur, pour moi: j’ai entamé une prépa à domicile avec une SF que je connais bien et je me dis que le jour J, mon corps saura quoi faire. Bon, je compte bien demander la péri tout de même, hein (je ne me fais pas confiance à ce point-là :-) ) !

Cette entrée a été publiée dans Non classé. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Le temps…

  1. zazou dit :

    Bonjour Kate,
    je me retrouve tellement dans votre témoignage, même si nos parcours sont un peu différents, votre style d’écriture me semble si proche.
    Merci pour vos écrits, ça m’a permis d’y croire et surtout de prendre les choses avec plus de recul.
    Une petite étoile nous suit en ce moment et nous permet de réaliser notre rêve, devenir parents… d’ici quelques mois, si tout continue d’aller aussi bien, nous seront les parents heureux d’un petit bout.
    Au plaisir de pouvoir vous lire à nouveau et surtout d’avoir des nouvelles de votre petit ange, bonne continuation !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>