Archive pour la catégorie ‘Les premiers essais…’

3- Fin de l’année 2007

Vendredi 19 décembre 2008

Retour chez mon gygy et nouveau son de cloche: il faut attendre 1 an avant de se poser des questions… Et puis…. je suis jeune (25 ans à ce moment là)….. grrrrrrrr !! Il me dit qu’il ne faut pas trop y penser…. que ça peut bloquer…… qu’un autre projet permet de penser à autre chose. Mais, on en a un de projet !!! On fait construire notre maison !!! Malheureusement, ça ne m’occupe pas assez l’esprit visiblement.

Mes parents sont à présent au courant et ma mère me répète sans arrêt que ça « viendra », qu’il faut « être patiente »… Personne ne semble comprendre que ce discours me fait me sentir coupable. J’essaye de ne pas y penser… Et j’y arrive…..3 minutes.

La grossesse de ma meilleure amie avance et moi je m’enfonce.

Pourtant, avec le recul, ça ne faisait que 7/8 mois. Ce n’était que le début…

J’hésite à retourner chez ce gygy car j’ai l’impression que je n’obtiendrai pas ce que je veux, et ce que je veux, c’est des examens ! Pour moi, pour lui…

Je suis bizarrement persuadée que quelque chose cloche. C’est facile de dire ça maintenant mais je le sentais.

Décembre 2007, le lendemain de Noël, mes rrr arrivent une fois de plus. Je m’effondre, c’est trop dur cette attente. Je découvre alors un forum sur internet où des filles en essais partagent leurs émotions, leurs peurs et passent le temps. Je m’inscris, me présente et entre dans le groupe.

Le jour de l’an est horrible. On clôture 2007 sans bébé, sans même une grossesse…

Mais, on a des bonnes résolutions: en mettre un en route en 2008 !!

Dans la foulée, j’arrête les courbes. J’ai bien pu vérifier que j’ovulais pendant plusieurs cycles d’affilée, ça suffit, c’est trop contraignant.

2- L’inquiétude

Vendredi 19 décembre 2008

 

Puis les mois passent. Pas de grossesse…. Je prends rendez-vous chez mon gynéco de l’époque qui me fait un examen de base et à qui je confie notre projet bébé. Je suis toute fière de dire ça !!! C’est la première fois qu’on en parle à quelqu’un. Il me dit de ne pas m’inquiéter avant 7/8 mois d’essais infructueux…

Mais moi, je ne suis pas d’un naturel patient et j’avoue que ça commence à m’occuper beaucoup l’esprit. Je n’arrive pas à faire abstraction de ce désir qui grandit de plus en plus.

 Juillet 2007, ma meilleure amie m’annonce sa grossesse. Mon monde s’écroule. Je n’arrive pas à me réjouir pour elle, je suis jalouse, je suis 2 fois plus impatiente et je commence à me sentir triste….

 Je décide d’attaquer les courbes de T° pour avoir quelque chose à montrer à mon gynéco au rdv suivant. Et puis, d’après internet, ça permet de vérifier si la femme ovule…. allons-y !!

Cela devient mon premier geste du matin. Je note consciensieusement chaque jour cette information et je vois alors se dessiner les 2 « plateaux » dont tout le monde parle. Chouette !!! J’ovule !!! Mais la fin du cycle est dure à vivre car j’angoisse de voir ma T° chuter, signe que je ne suis pas enceinte. Ce qu’elle fera inexorablement pendant de longs mois.

 Novembre 2007. L’espoir persiste à chaque cycle mais les déceptions me bouffent…. Ce petit bout ne vient pas…. J’en ai marre des rapports programmés, de me forcer les soirs où je n’ai pas envie, de culpabiliser si on ne le fait pas….. Marre de cette température qui me force à mettre le réveil même les jours où je ne travaille pas pour ne pas fausser les résultats.

1- Les premiers essais

Vendredi 19 décembre 2008

 

PMA, 3 lettres qui résument ma vie depuis de longs mois… Un parcours, un combat et beaucoup de douleurs…

Nous sommes un couple amoureux, uni et surtout confiant. Ensemble depuis 6 ans, un travail tous les deux, il ne nous manquait qu’un petit nous pour compléter le tableau !

 En janvier 2007, j’arrête la pillule. Non pas pour tomber enceinte car je ne me sens pas prête, mais pour laisser le temps à mon corps d’en éliminer les effets pour le jour où…

Mon homme, lui, est prêt depuis 1 ou 2 ans déjà mais il attendait patiemment que je me décide, sans me mettre la pression.

 Un soir d’avril 2007, le déclic: oui, ce bébé je le veux, je suis prête !! Je ne dis pas que je n’ai pas la trouille mais je me lance !

Depuis 3 mois, nous nous protégeons avec des préservatifs (quand j’y pense, quelle précaution inutile). Ce soir là, alors que mon chéri tend le bras vers la table de nuit, je l’arrête et lui dit très doucement que ce n’est pas la peine…. j’ai envie qu’on fasse un bébé.

Son regard à ce moment là… Notre rapport a été magique ! (comme ceux qui ont suivi pendant 3 ou 4 mois)

Les jours suivants, on se surprend à se regarder bêtement !! Comme si le bébé était déjà en route ! Il me couve du regard et regarde sans arrêt mon ventre.

Cet état de quiétude et d’espoir me manque… La suite ne sera pas ce qu’on espérait.

 Ce mois-là, mes règles ont du retard. Je commence à flipper ! Oui, je suis prête mais pas complètement !! Elles finissent pas arriver et je me rends compte en comptant à rebours que nous n’avons pas eu de rapport au bon moment !!! Mince, on a loupé le coche !! Ce n’est pas grave, ce n’est que le premier mois.

Je passe alors des heures sur internet pour me remettre en mémoire le cycle féminin, la durée de vie des ovules, des spermatozoides. Je découvre alors les courbes de T°. D’accord, ça peut être utile, mais pas tout de suite.

Pleins d’espoirs, on retente le mois suivant. Mais pas question de louper la bonne date cette fois-ci ! On rentre alors sans s’en rendre compte dans la spirale des rapports programmés. D’abord drôle au début, cela deviendra vite très dur à vivre…