39- Ma vie de maman…!

Nous sommes en mars 2013 et mes 2 amours vont avoir 6 mois…! C’est fou comme ça passe vite !!

J’ai maintenant le recul pour mettre des mots sur l’arrivée de nos jumeaux.

 

Les 3 premiers mois ont été très durs… Très très durs !

D´abord, une fatigue extrême !

Les loulous réclamaient un bib ( je n’ai pas souhaité allaiter) toutes les 3h environ. Ils tétaient  lentement donc les biberons duraient bien 30/40min. Ensuite, à cause de coliques, on devait souvent les bercer 1h pour pouvoir les rendormir… Faites le calcul, il ne restait pas beaucoup de temps pour se reposer ou dormir !! En ça, c’était pour un !!!

J’ai souvent entendu dire qu’il faut dormir quand bébé dort… Dans le cas de jumeaux, c’est mission impossible.

Heureusement, notre famille nous a beaucoup aidé !

 

Ensuite, énormément de stress… Du à mon nouveau rôle de maman mais aussi à mon rôle de maman de jumeaux et toutes les questions que ça amène. Est-ce que je dois le réveiller pour le faire manger en même temps ? Ou je les laisse prendre leur rythme ? Mais si je le réveille, il n’aura pas faim…

Clément a aussi eu des soucis de santé. À 3 semaines de vie, il a commencé à vomir ses biberons. 1 sur 3 puis 1 sur 2 et enfin tous… Suite à une échographie, on a diagnostiqué une sténose du pylore. C’est l’épaississement d’un muscle à la sortie de l’estomac qui empêche ce dernier de se vider. Il a donc été hospitalisé et opéré à l’hôpital des enfants à Purpan. On y a passé 6 jours… Ça a été très dur même si, en soit, c’était bénin. J’ai du laisser mon bébé de 1 mois aux portes du bloc opératoire… Et pendant ce séjour, je l’ai vu perfusé, sondé, attaché à son petit lit… J’ai également du laisser Raphaël à la maison. Première séparation.

Pour couronner le tout, au retour de l’hôpital, c’est Raphaël qui a commencé à être malade et on lui a diagnostiqué un RGO (reflux gastro œsophagien). Il pleurait de douleur donc traitement assez lourd au début.

Bref, les 3 premiers mois, durs durs….!

 

Mais maintenant, ça va beaucoup mieux !

On est très organisés. Avec des jumeaux, il faut toujours anticiper, avoir un coup d’avance !!

On se pose beaucoup moins de questions aussi ! Ils ont pris leur propre rythme qui s’avère être le même au final !

Après  5 mois, ils font enfin leurs nuits ! Heureusement parce que le bib de 4h du mat… Ras le bol !!! Surtout que chacun s’occupait d’un bébé donc pas possible de se relayer…

Maintenant, ils sont à 4 repas et ont commencé les purées et compotes. Ça aussi, c’est une épreuve quand tu dois en nourrir 2 à la fois !

 

Ce sont 2 petits blondinets aux yeux bleus, qui ne se ressemblent pas, qui passent leur temps à sourire, rient aux éclats, sont très curieux et adorables la plupart du temps !

 

Le lien entre eux apparaît progressivement. Ils se cherchent du regard, se touchent, se sourient et se répondent. Je suis fan de ça !!

 

Physiquement, c’est compliqué pour moi. J’ai le contre coup de la grossesse gémellaire. Des problèmes de dos, de la sciatique depuis leur naissance, des kilos en trop qui ont du mal à partir. Et malheureusement, un tablier abdominal du à la peau trop tendue qui nécessitera une intervention chirurgicale…

 

Bref, ma vie est à 100 à l’heure depuis 6 mois mais c’est vraiment du bonheur. Bien sur, un peu de temps pour moi me ferait plaisir et surtout, un peu de temps pour mon couple aussi… Mais quand je vois leur visage s’illuminer quand ils m’apercoivent…! Mon cœur se gonfle !

Je suis folle amoureuse de mes fils ! Tout ce parcours en valait vraiment la peine ! Mon mari est un papa en or qui adore ses garçons ! Nous sommes enfin une famille !!

On ne sait pas encore si on tentera le 3ème. Deux c’est déjà du boulot !! Mais il nous reste encore un embryon au congel alors on verra….!

 

 

Je stoppe là ce blog. Il m’aura permis d’évacuer beaucoup de colère et de tristesse pendant ce parcours PMA. Je garderai aussi un souvenir de la grossesse et je pourrai la raconter à mes fils plus tard ! Je continuerai quand même à lire et à répondre aux commentaires.

 

Caroline, maman…

11 commentaires pour “39- Ma vie de maman…!”

  1. Johane dit :

    Caroline-Maman,

    je viens de passer une partie de mon après midi à te lire, la totalité de tes articles, tout…
    Je suis bouche bée devant ton blog, cette tranche de vie que tu partages avec nous. Quel combat…

    Mille merci Caroline-Maman d’avoir partagé ça avec nous, des inconnues. Ton blog redonne espoir à bon nombre d’entre nous.

    Pour ma part, je suis encore bien loin de votre parcours. Cela fait un an tout pile que mon mari et moi sommes en essais. Et un premier RDV gynéco « spécialiste » d’après les mots de la secrétaire dans quelques jours. Le début quoi. Ce RDV m’effraie, j’ai peur de tout ça. Mais lire ton blog, votre réussite, votre bonheur, me redonne confiance: il faut espérer, toujours, et ne jamais baisser les bras.

    :)

    Johane

  2. Caro dit :

    Johane, ça me fait plaisir de voir que mon blog est lu ! Et que tu retiens ce qui est le plus important, ne jamais baisser les bras !
    Le parcours a été long et dur mais je ne regrette rien. Ça m’a permis de voir que mon couple était solide. Et ça nous a permis aussi de résister au tsunami « jumeaux » ! On les a tellement attendus, espérés,…que quand c’est difficile, on se rappelle à quel point on a de la chance !
    Tous les matins, quand je les contemple dans leur lit, je pense « merci la PMA ». Et il m’arrive très souvent de repenser à ces années de tentatives et quand je vois alors un de mes fils gazouiller ou dans les bras de son père, les larmes me montent…
    J’espère que tu ne vivras pas toute cette attente mais si c’est le cas, accroche toi !

  3. Mélanie dit :

    Bonjour Caroline, jeune et jolie maman !

    Je viens de tomber sur votre blog que je viens de lire dans toute son intégralité.. et j’ai les joues humides et mes yeux me brûlent..

    Quel élan d’espoir ! Quel courage, quel optimisme !
    Je reste sans voix, et je me sens ridicule de pleurer chaque mois quand mes règles débarquent.
    Même si je n’ai qu’un an d’essai derrière moi, mon chéri est qualifié de stérile après un cancer du testicule et une chimio.. On ne nous dit rien sur les « délais » avant que la fertilité revienne..

    Mais quand je vous lis, l’espoir revient..

    Bonne continuation avec vous beaux bébés :)

    Mélanie

  4. Matt31 dit :

    Bonjour Caroline,

    Je viens de lire ton blog avec une grande émotion (enfin la partie PDV). Nous en sommes de notre côté avec ma compagne à notre première FIV à PDV, et ma chérie a eu 2 embryons score 3 transférés samedi.
    J’espère que nous pourrons vivre la même suite heureuse…

    Et nous irons voir nous aussi ma famille dans le Tarn! ;)

    Merci et bon courage pour élever Clément et Raphaël.

    Matt

  5. eve dit :

    Ton parcours m’a beaucoup motivée à changer de centre …dumoins j’en suis au début des rdv , il faut tout refaire…. comme toi je quitte sjl pour l’autre….à voir, en tout cas j’espère avoir une belle surprise comme toi!!!! Bravo et profite de tous ces bons moments de famille!bisous

  6. Caro dit :

    Mélanie, j’espère que le diagnostic de ton mari évoluera rapidement. Tu as le droit d’être triste quand tu vus tes rrr arriver. Quand l’envie est là, la déception est dure quelques soient les années.
    Plein de courage pour la suite !

    Matt, je vous souhaite un beau +++ dans quelques jours avec peut être la même surprise que nous à l’écho ! Viens me dire ! Et vive le Tarn !

    Ève, bienvenue dans l’autre centre ! Qu’il t’apporte le même bonheur que nous ! J’espère qu’au bout des ces examens à refaire, une famille vous attend.

  7. Virginie dit :

    Merci !
    Quand La chose la plus naturelle du monde devient un parcours du combattant…
    Je débute les examens en février prochain, j’espère avoir votre courage.
    Belle vie à vous

  8. Laetitia dit :

    Bonjour et merci Caroline,
    Très émouvant de lire ton histoire. J’ai 33 ans et nous essayons depuis 2008 3 GEU à mon actif!!! Je vient de prendre rdv en PMA à Toulouse Purpan pour le 26 mars j’y vais remonté et dans l’espoir qu’ils veulent bien tenter avec nous une iac ou un fiv!!!! parce que d’après les médecins que nous avons rencontré nous sommes jeunes et les GEU sont preuves que ça marche….
    Enfin tout ça pour dire que ton parcours me donne du courage et de l’espoir!!!
    Merci énormément pour ton témoignage !!! je me suis souvent reconnue dans tes paroles.
    Bonne vie de maman !!!!! ça me tarde….

  9. Caro dit :

    Laetitia, je te souhaite une prise en main rapide et un super résultat au bout !! Ça doit pas être évident les GEU…
    Plein de courage !

  10. Emma dit :

    C’est mon tour, moi aussi, je viens de lire ce parcours qui finit bien.
    En essai depuis 2 ans, mais 35 ans cette année, l’IAC 3 vient de s’avérer négative. J’attends le verdict du Dieu local pour la suite des opérations, avec angoisse.
    J’avoue, j’ai pleuré à la lecture, aux lignes du +++, aux lignes de la naissance, j’en finis pas de pleurer !
    Mais étrangement, qu’est-ce que ça fait du bien !! Non, je ne fais pas tout ça pour rien. Oui, ça peut fonctionner, ça va fonctionner.
    L’espoir et l’appréhension à gérer en même temps, pas toujours facile…
    Merci en toux cas pour ces articles qui vont au final me redonner du courage :-) Et une belle vie à vous 4 !

  11. Caro dit :

    Emma, accroche toi ! Tu ne fais pas ça pour rien. Se relever c’est dur mais au bout il y a un truc auquel on ne peut pas renoncer.
    Merci d’avoir pris le temps de me lire !

Laisser un commentaire