Archive pour mars 2013

39- Ma vie de maman…!

Mercredi 6 mars 2013

Nous sommes en mars 2013 et mes 2 amours vont avoir 6 mois…! C’est fou comme ça passe vite !!

J’ai maintenant le recul pour mettre des mots sur l’arrivée de nos jumeaux.

 

Les 3 premiers mois ont été très durs… Très très durs !

D´abord, une fatigue extrême !

Les loulous réclamaient un bib ( je n’ai pas souhaité allaiter) toutes les 3h environ. Ils tétaient  lentement donc les biberons duraient bien 30/40min. Ensuite, à cause de coliques, on devait souvent les bercer 1h pour pouvoir les rendormir… Faites le calcul, il ne restait pas beaucoup de temps pour se reposer ou dormir !! En ça, c’était pour un !!!

J’ai souvent entendu dire qu’il faut dormir quand bébé dort… Dans le cas de jumeaux, c’est mission impossible.

Heureusement, notre famille nous a beaucoup aidé !

 

Ensuite, énormément de stress… Du à mon nouveau rôle de maman mais aussi à mon rôle de maman de jumeaux et toutes les questions que ça amène. Est-ce que je dois le réveiller pour le faire manger en même temps ? Ou je les laisse prendre leur rythme ? Mais si je le réveille, il n’aura pas faim…

Clément a aussi eu des soucis de santé. À 3 semaines de vie, il a commencé à vomir ses biberons. 1 sur 3 puis 1 sur 2 et enfin tous… Suite à une échographie, on a diagnostiqué une sténose du pylore. C’est l’épaississement d’un muscle à la sortie de l’estomac qui empêche ce dernier de se vider. Il a donc été hospitalisé et opéré à l’hôpital des enfants à Purpan. On y a passé 6 jours… Ça a été très dur même si, en soit, c’était bénin. J’ai du laisser mon bébé de 1 mois aux portes du bloc opératoire… Et pendant ce séjour, je l’ai vu perfusé, sondé, attaché à son petit lit… J’ai également du laisser Raphaël à la maison. Première séparation.

Pour couronner le tout, au retour de l’hôpital, c’est Raphaël qui a commencé à être malade et on lui a diagnostiqué un RGO (reflux gastro œsophagien). Il pleurait de douleur donc traitement assez lourd au début.

Bref, les 3 premiers mois, durs durs….!

 

Mais maintenant, ça va beaucoup mieux !

On est très organisés. Avec des jumeaux, il faut toujours anticiper, avoir un coup d’avance !!

On se pose beaucoup moins de questions aussi ! Ils ont pris leur propre rythme qui s’avère être le même au final !

Après  5 mois, ils font enfin leurs nuits ! Heureusement parce que le bib de 4h du mat… Ras le bol !!! Surtout que chacun s’occupait d’un bébé donc pas possible de se relayer…

Maintenant, ils sont à 4 repas et ont commencé les purées et compotes. Ça aussi, c’est une épreuve quand tu dois en nourrir 2 à la fois !

 

Ce sont 2 petits blondinets aux yeux bleus, qui ne se ressemblent pas, qui passent leur temps à sourire, rient aux éclats, sont très curieux et adorables la plupart du temps !

 

Le lien entre eux apparaît progressivement. Ils se cherchent du regard, se touchent, se sourient et se répondent. Je suis fan de ça !!

 

Physiquement, c’est compliqué pour moi. J’ai le contre coup de la grossesse gémellaire. Des problèmes de dos, de la sciatique depuis leur naissance, des kilos en trop qui ont du mal à partir. Et malheureusement, un tablier abdominal du à la peau trop tendue qui nécessitera une intervention chirurgicale…

 

Bref, ma vie est à 100 à l’heure depuis 6 mois mais c’est vraiment du bonheur. Bien sur, un peu de temps pour moi me ferait plaisir et surtout, un peu de temps pour mon couple aussi… Mais quand je vois leur visage s’illuminer quand ils m’apercoivent…! Mon cœur se gonfle !

Je suis folle amoureuse de mes fils ! Tout ce parcours en valait vraiment la peine ! Mon mari est un papa en or qui adore ses garçons ! Nous sommes enfin une famille !!

On ne sait pas encore si on tentera le 3ème. Deux c’est déjà du boulot !! Mais il nous reste encore un embryon au congel alors on verra….!

 

 

Je stoppe là ce blog. Il m’aura permis d’évacuer beaucoup de colère et de tristesse pendant ce parcours PMA. Je garderai aussi un souvenir de la grossesse et je pourrai la raconter à mes fils plus tard ! Je continuerai quand même à lire et à répondre aux commentaires.

 

Caroline, maman…