38- Mes fils sont nés !!!

Le mardi 18 septembre, j’ai mis au monde Clément (2kg990-49 cm) et Raphaël (2kg250- 46 cm) !!!! Je suis une maman épuisée mais comblée !

Récit de leur naissance :

Vendredi  14 septembre : visite chez la gygy. Les loulous font 3kg100 et 2kg600 (gros raté pour l’estimation de Raphaël !). Mon col est tjs fermé fermé et ma tension haute. Elle me remarque un bilan sanguin pour le lendemain matin et si quoi que ce soit n’est pas dans les clous, je me fais hospitaliser dans la journée.

Petit moral en sortant : « mais quand est-ce que j’aurai mes bébés.. ?!! »

Samedi 15 septembre : résultats de la pds : mes plaquettes chutent tjs et ma tension est encore plus haute. J’appelle la mater qui me dit de venir. On prend donc la valise et on y va.

On m’installe pour un monito de 1h avec tension toutes les 5 min. Les bébés vont très bien et ma tension est redevenue normale. Je m’attends donc à rentrer chez moi. Erreur. La SF vient me dire que le gygy de garde m’hospitalise à cause de mes plaquettes car la péri devient impossible.

Je me retrouve donc dans la chambre réservée aux gémellaires car pour la SF, je ne rentrerai chez moi qu’avec mes loulous.

Le gygy passe me voir et m’explique sa décision. Il me dit aussi que pour lui, c’est une césarienne la seule solution mais qu’il laisse ma gygy décider lundi en réunion d’équipe.

Dimanche 16 septembre : RAS, prise de tension, monitos, prise de sang pour les plaquettes.

Lundi 17 septembre : je me réveille en espérant qu’une décision soit prise, je n’en peux plus, je respire mal et je ne peux presque plus me déplacer (mode pingouin !).

Vers 10h, une SF arrive, envoyée par ma gygy. Les pédiatres, les anesthésistes et les gygys ont discuté de mon cas et elle m’annonce que j’aurai une césarienne le lendemain matin car hors de question pour eux de tenter la voie basse sans péridurale et mon col ne permet pas un déclenchement. Clément a beaucoup de liquide amniotique donc pareil, déclenchement compromis…

Je suis soulagée de savoir enfin ce qui va se passer pour moi, effrayée par la césarienne et je ne réalise pas que demain, j’aurai mes fils, enfin, après toutes ses années de galères…

J’appelle mon mari illico pour lui annoncer, ma mère et ma petite sœur !

A partir de là, je prends mon mal en patience…

Fin de journée, l’anesthésiste passe me voir pour m’expliquer qu’ils contrôleront mes plaquettes demain matin et que, suivant le niveau, ce sera peut-être une anesthésie générale…

Je n’aime pas trop cette idée mais je ne peux rien faire. On vient me préparer pour la césarienne de demain.

On refait le point avec mon mari sur les petits vêtements et tout et tout car il va devoir gérer.

Je ne dors presque pas cette nuit-là… Le stress, l’impatience et puis les loulous font la java dans mon ventre  et je veux en profiter une dernière fois.

Mardi 18 septembre : le grand jour !!!! On m’annonce qu’on me prend à 10h. Que c’est long !!!

Quand on vient enfin me chercher, je tremble tellement j’ai peur !

Au bloc, les visages sont familiers : ma gygy, son collègue, des SF connues. Tout le monde plaisante et me détend. Je donne pour la première fois les prénoms des loulous et ça me fait tout drôle ! On m’allonge sur la table et on se rend vite compte que mon propre ventre m’étouffe ! Donc on me réhausse. Puis, perf, électrode, tensiomètre. On me rasseoit pour la rachianesthésie (car j’échappe à l’anesthésie générale !) et l’anesthésiste me demande de faire le dos encore plus rond. Je ne peux pas !! Mon ventre repose sur mes genoux, je ne peux pas aller plus loin ! ça se fait sans douleur et on me recouche.

Je précise quand même à l’équipe que je sens encore leurs mains sur mes jambes alors qu’ils ne tranchent rien ! Tout le monde se moque gentiment de moi et je finis par ne plus rien sentir.

Je n’ai réalisé qu’ils avaient commencé que quand j’ai entendu Clément pleurer. Ce son… ! Le plus beau du monde. Je pleure moi aussi et je vois mon fils apparaitre à droite de ma tête tenu par une SF ! Je réalise alors que Raphael pleure lui aussi ! Et très vite, mes deux fils sont côte à côte dans mon champ de vision. Et moi je pleure de bonheur !

Puis, ils partent pour les 1ers soins et une SF va chercher mon mari pour qu’il les rejoigne. Tout ça n’avait pris que 10 min !

La suite est très longue pour moi, le tps qu’on retire les placentas, qu’on me recouse… Je veux rejoindre mes fils !!

Entre tps, le papa me fait passer un message par une SF « ils sont aussi beaux que leur père ! ». L’équipe éclate de rire et commence à comparer mes fils et leur père en me disant que mon mari a quand même des yeux magnifiques ! Tout ça alors que la gygy a les mains dans mon utérus, c’est surréaliste !!

Puis je rejoins enfin la salle de réveil et on m’amène mes fils dans une grosse couveuse. En couches, couchés l’un près de l’autre ! On me donne leur taille et leur poids et je passe la main par la petite porte pour les caresser. Le papa nous rejoint. Très vite, on se rend compte que Raphael gère comme un pro et il est habillé et sorti de la couveuse pour prendre son 1er bib près de mon lit. Pour Clément, c’est plus compliqué, il a un peu de liquide dans les poumons donc il part en néonat … Je suis un peu dans les vapes et je ne réalise pas vraiment.

Dans les heures qui suivent, je suis malade à cause de la rachianesthésie, je saigne donc on me garde sous surveillance. Raphael rejoint son frère en néonat car la salle de réveil est trop froide pour lui. Mon mari fait la navette entre les 2.

Milieu d’après-midi, on me remonte enfin dans ma chambre et je retrouve mon petit Raphael !

C’est mon mari qui fait tout, aidé par les puer de la néonat qui viennent lui montrer. Je suis heureuse mais à moitié, une partie de mon cœur est au 1er étage avec Clément que je n’ai quasiment pas vu.

Le soir, mon mari me montre une photo qu’il a prise de lui. Le pauvre, il est plein de tuyaux et d’électrodes… Je craque et pleure. Pas parce que ça me fait mal au cœur mais parce que je ne ressent rien devant cette photo et que j’ai peur que le lien ne se fasse pas avec ce petit loulou, tout seul là-bas. Je suis déjà folle amoureuse de Raphael, est-ce que ça va pas être différent pour Clément si je ne le vois pas assez vite ? D’autant, qu’en plus du liquide, il fait des petites apnées en prenant son bib donc il ne remonte pas tout de suite.

Mercredi 19 septembre : les SF viennent pour essayer de me lever. Si je peux m’asseoir dans le fauteuil roulant, je pourrai descendre en néonat. Mais la douleur est horrible. Que ce soit assise, semi debout ou debout, je pleure tellement j’ai mal. Et je pleure 2 fois plus car ça veut dire que je ne verrai pas mon fils…

Je refais un essai l’après-midi et toujours pareil, une horreur…. Mon moral est très bas d’autant plus que je peux peine tenir Raphael dans mes bras.

Jeudi 20 septembre : je me réveille en me disant que douleur ou pas, aujourd’hui, je serai debout et auprès de mon 2ème fils ! Je n’attends donc pas les SF et avec l’aide de mon mari, je m’asseois, puis me lève, serre les dents et je m’habille même toute seule ! On m’apporte le petit déjeuner. Rien à faire moi du déjeuner, allez me chercher un fauteuil roulant, je veux aller en néonat tout de suite !

Mon mari descend Raphael auprès de son frère et revient me chercher. On n’a pas encore franchi les portes du service que je pleure déjà !!! Et là, j’entre dans la pièce où il y a les deux berceaux et je me sens enfin entière ! Mes 2 amours et leur papa !

On me met Clément dans les bras (il a tjs une sonde nasale) et je pleure, je pleure…. C’est le portrait craché de mon mari à sa naissance !

A partir de là, ça va bcp mieux, je suis retournée en néonat dans la journée et le lendemain, on nous montait Clément pour la journée entière et le samedi, on le récupérait complètement !

Depuis, ma vie est un tourbillon, je n’ai plus une minute à moi, je ne dors quasiment plus mais je ne me vois pas autrement… !

8 commentaires pour “38- Mes fils sont nés !!!”

  1. Gwendoline dit :

    Bonjour,
    Je viens de passer quelques jours à lire ce que vous avez vécu.
    Je suis en pleine envie d’avoir des enfants (on attaque juste les essais) j’ai 26 ans.
    Ce que vous avez vécu est très émouvant j’en ai eu les larmes aux yeux quand j’ai lu le dernier article de votre blog.
    Toutes mes félicitations pour la naissance de vos deux petitoux!! J’espère que vous allez tous bien et vous souhaite encore pleins de bonheurs avec ces bébés, et pour toute votre famille.

    Merci de m’avoir permis de vous lire.
    Bonne continuation

    Gwen

  2. sophiejeanmi dit :

    Bonjour,

    je viens de lire votre post et franchement; tout est si réel… je vis ces moments ce que vous avez vécus. Je m’y reconnais parfaitement. Ça fait 6 ans d’envie et j’en ai 33.
    Si l’issue est aussi heureuse je ne regrette rien de ce que j’endure. Je vous souhaite à vous tous un max de bonheur. Mes frères et soeurs de 11 ans de moins sont jumeaux; c’est usant c’est clair mais que de joies partagées c’est que du bonheur. Encore Félicitations pour vous « parents », pour votre blog.
    Ça me rassure et me motive.

    Donnez nous de vos nouvelles.

    A bientôt de vous lire.
    Sophie

  3. Anonyme dit :

    Gwendoline et Sophie, merci pour les commentaires et surtout d’avoir pris le temps de lire mon blog !
    Accrochez vous, ne baissez jamais les bras mais préservez vous.

    À ce qui nous concerne, mes amours vont très bien après des petits soucis pour clément. Il faut d’ailleurs que je fasse un autre article !
    Nous toujours aussi épuisés !!! Mais quand ils sourient, on fond et on oublie les nuits quasi blanches !

    Caro

  4. Vanolive dit :

    C’est vraiment émouvant de lire ton blog. Il est aussi touchant qu’encourageant, j’en ai le gonfle!!!

    Immense bonheur à vous tous!

  5. odile dit :

    Coucou,

    Je ne sais pas si tu te souviens de moi, on a commencé les essais plus ou moins en même temps sur mamanandco.
    J’ai appris récemment que j’attendais un deuxième petit bout, du coup je suis allée faire un tour sur le forum et j’ai voulu voir où en était « tout le monde ».
    Je suis super contente pour toi/vous, j’espère que c’est pas trop dure à gérer tout ça, mais ça doit être que du bonheur, surtout après tant de temps.
    En tout cas, félicitations, et pleins de joie et de bonheur pour toute la famille ^^

  6. Carl dit :

    Odile !!
    Bien sur que je me souviens de toi ! Vous aviez laissé la PMA de côté et finalement, un petit miracle ! Et un 2ème apparemment… Félicitations !!
    C’est prévu pour quand ?
    J’ai essayé d’avoir des nouvelles des autres depuis leur départ de mamanandco (balette, frangi, allusion,….) mais pas de réponse à mes messages…
    J’espère que tout le monde va bien.

    Biz !!

  7. Caro dit :

    Bugue de l’iPad… C’est Caro et pas Carl !!!!

  8. odile dit :

    Coucou,

    Pas de nouvelle non plus des autres…
    sinon, c’est prévu pour fin juillet début août, j’ai encore le temps ^^
    ils auront un peu moins de 3 ans d’écart.
    Pour ces essais c’était plus tranquille car pas de pression, mais il a fallu quand même 16 mois pour que ça prenne (mais c’est moins quand même qu’avec Maxime).
    et toi? comment tu vas? et les petits loulous, ça pousse et ça gazouille??
    en tout cas, si tu continues ton blog, je le suivrai avec plaisir.

    ++

Laisser un commentaire