Archive pour février 2009

15- 4ème IAC — et rdv endrologue

Vendredi 20 février 2009

Bon, sans aucune surprise, mes rrr ont débarqué ce matin à 14 dpo.
Voilà, ma 4ème et dernière IAC est donc —  Faut croire que ce n’était pas la procédure adaptée pour nous… Soit les zozos et mon ovulation ne se sont jamais rencontrés soit la fécondation n’a jamais été possible…
Nous voilà donc partis pour les FIV si notre dossier est accepté (réponse mardi).

Je suis donc les consignes données lors de notre rdv à Toulouse: aujourd’hui, j’appelle le labo et le gygy. Pds à J3 impérative donc dimanche matin (chouette, adieu ma grasse mat’!) et écho des follicules entre J3 et J6.

Pas trop trop le moral mais c’est plus de la lassitude face à tous ces échecs… Je perds un peu plus confiance à chaque procédure ratée, j’espère retrouver cette confiance pour laisser une chance à la FIV…

 

Parallèlement, nous avons eu le rdv avec l’endocrino pour mon surpoids. Effectivement, il va falloir perdre quelques kgs avant la FIV (- 7 pour être précise). Elle a proposé un objectif réaliste pour moi et qui ne retardera pas trop la procédure. Ca m’a quand même fichu un coup de l’entendre dire « vous n’en êtes qu’aux premiers rdvs, vous avez donc 2/3 mois devant vous pour les perdre avant que ça commence. »

QUOI ??? 2/3 mois d’attente encore ??!!!

Bref, me voilà donc au régime et ronchon car c’est une épreuve de force pour moi ! Mais c’est pour une cause très très très importante alors…

Le D. Mont**** et le gygy qui va me suivre sont donc au courant (par un courrier de l’endrocrino) qu’elle a jugé nécessaire une perte de 7 kg avant la FIV… A moi de faire mes preuves !

14- RDV pour la FIV

Mercredi 11 février 2009

Mardi 10/02, nous avions rdv à la clinque ST JEAN DU LANGUEDOC à Toulouse avec le D. Mont**** pour une éventuelle procédure de FIV dans les mois à venir.

Je vous fais donc  un résumé de notre rdv:

45 min d’attente, classique quoi ! Je n’ai pas compris qu’on ait pas encore installé des consoles de jeux dans les salles d’attente !!

Finalement, on nous fait rentrer dans un bureau où le professeur nous rejoint ensuite.

Mont**** est très spécial.. Très imbu de sa personne, je trouve.

10 000 questions portant sur bcp de choses nous concernant et pas vraiment la place pour des interruptions de notre part ou un peu d’humanité. J’ai fait 2/3 interventions qu’il a jugé inutiles…

J’avais plein de comptes rendus d’examens qu’il n’a même pas voulu voir…. A croire ques mes 4 IAC et les réactions de mon corps aux différents traitements ne sont d’aucune utilité. Un peu frustrant de s’entendre répondre suite à une précision de notre part: « Je vous ai posé la question ?, non. Donc c’est que c’est inutile pour moi… »

Ca c’est pour les points négatifs (il y en a d’autres, j’y reviendrai)

Mais, on sent le professeur qui maîtrise, qui va bien tout prendre en charge. Non pas que ce soit hyper important pour lui que tu aies un enfant mais il a des stats et une réputation à maintenir et c’est le champion dans son domaine !

A priori, on est partis pour une FIV et il ne s’inquiète pas pour la réussite. Il faut quand même attendre le résultat de la concertation avec son équipe. Elle se réunit le 23/02, je dois téléphoner le 24/02.

Pas une seule allusion au fait que je sois jeune et ça, ça fait plaisir !

Après 30 min de rdv, il nous a dirigé vers plein de ses collègues pour un suivi plus complet et a demandé de faire ou refaire certains examens. On a donc quitté son pavillon pour aller au sécrétariat des autres et ensuite au labo.

Au programme:

11/02 rdv avec l’endocrinologue pour moi. Je suis en surpoids, si ça doit avoir un impact, au régime !

25/02 réunion d’information à la clinique

11/03 rdv au labo pour mon homme pour:

-un autre spermo (spermo culture et test de migration de survie)

-des pds (caryotype pré ICSI, sérologies, testo, inhibine, prolactine, etc,…).

Le temps d’attente pour un simple spermo est effrayant !

18/03 rdv avec le D. Prat (gynécologue) qui va me suivre.

De plus, au labo, ils m’ont fait de suite une analyse d’urine et un prélèvement .

Et pour finir, à mes prochaines rrr je dois venir à J3 pour une pds (séro, et des tas de dosages hormonaux + caryotype pré ICSI) et une écho pour comptage de follicules.

Vu la date de l’IAC4, je pense que je suis bonne pour aller à Toulouse dimanche 22/02 pour la pds de J3 (le labo peut la faire ce jour-là) et reToulouse le lundi pour l’écho (à faire entre J3 et J6). Et ça tombe… le jour de la rentrée…

Je passe maitenant au gros point négatif:

J’ai demandé si ma gygy de Carcassonne pouvait faire le suivi pour m’éviter les allers-retours et il n’est pas franchement pour. Il a l’habitude des gens avec qui il travaille et n’a jamais bossé avec elle. Il attend un suivi très carré et sélectionne ses partenaires. Elle peut toujours essayer de téléphoner pour s’entretenir avec lui mais…

Il avait l’air d’insinuer qu’on n’était pas là pour choisir une procédure « pratique » pour nous, j’ai donc mis les choses au clair en expliquant qu’on fera tout ce qu’il faut mais pourquoi se priver de ce qui peut être plus pratique, moins fatiguant et moins stressant ?

Bref, je pense que je suis partie pour demander des absences à répétitions au boulot et à me taper les 2h de trajet toute seule (j’ai peur de la circulation de Toulouse….) parce que mon homme ne pourra pas être absent pour une simple pds qui n’est même pas pour lui.

Quand aux IAC, pour lui, il faut toujours s’arrêter à 3, le reste est une perte de temps.

Voilà où nous en sommes. Avec les exams et les rdv qui s’étalent jusqu’à mi-mars, ben on est pas prêts de commencer…

J’ai pas trop le moral. Trop d’infos et de rdv à digérer d’un coup, trop d’attente encore et je suis effrayée par ce qui m’attend.