jan 02

On s’ennuie ? On veut voir des jolies choses ? On a (encore) un cadeau à faire à un mistouflet ? Si je vous dis (en ayant honteusement piqué ce qui suit sur le site concerné grâce à mes immenses compétences en informatiques, soit contrôle C/contrôle V) :

EthicGarden aime :
Faire du neuf avec du vieux et les oeufs avec un noeud
Dénicher un jouet unique, très moche, mais que tout le monde nous envie.
Les papas qui se déguisent en superman (et qui y croient!)
Les dessins animés en langue rare sous titrés en langue rare
Manger l’épis de maïs entre deux cure-dents (avec le beurre qui coule au menton)
Les « étoiles d’araignées », les « orties chauds » et les « grosses xinelles »
Les fameux arbres à pâtes

Donc, si je vous dis (écris, c’est plus juste, mais bon…) tout ça, ça devrait vous donner envie d’aller faire un tour là-bas, n’est-ce pas ? Là-bas, c’est !

Inutile de me remercier pour ce joli petit plan, c’est cadeau pour bien commencer l’année !

déc 19

Dès le réveil, je me suis posé une question importante : vais-je trouver un cadeau pour Amûr ? Suspense !

Comment vais-je m’habiller ? Suspense (quotidien) !

Vais-je réussir  à faire le ménage dans toutes la maison avant de partir dès demain matin pour 10 jours placés sous le haut patronage de l’esprit de Noël ? Suspense !

Aurais-je le temps de passer à la gare retirer les billets de train nécessaires au périple ? Suspense ! (en fait, non, pas vraiment de suspense là-dessus : je savais déjà que ça serait short…)

Enfin, aurais-je le temps d’écrire un mot sur mon blog, en sachant qu’il est exclu que je rédige le moindre article sérieux pour le site et que ma sublime chef Gaëlle, qui me traque sur le réseau, se rendra bien compte que j’ai bizarrement trouvé le temps d’actualiser mon blog mais pas mes papiers Santé-Beauté ? (Bon, là, vous avez noté que le suspense est levé.)

En ce qui concerne le cadeau d’Amûr, laissez-moi vous dire que c’est toujours une authentique galère ! J’ai fini par trouver des …bip… (vous pensiez sérieusement que j’allais l’écrire ici, alors qu’il est susceptible de lire en cachette, surtout depuis qu’il s’est fortuitement glissé derrière moi alors que j’écrivais le début de ce fabuleux texte… ? ) et un ravissant chauffe nombril en moquette de synthèse qui lui ira très bien.

En ce qui concerne la délicate question de la façon dont je m’habille le matin, je crois sincèrement que ce thème douloureux mérite un livre en 3 volumes, je m’y attèlerai prochainement, puisque je ne doute pas un instant que ce sujet vous intéresse beaucoup.

Pour le ménage, quelque chose me dit que la réponse va de soi… C’est fou les ravages que produisent le manque de temps et surtout l’absence d’envie sur les tâches ménagères…

Mais, finalement, qu’importe ? Demain, dès l’aube ( vers 9 heures du matin, donc), je serai déjà à la bourre pour filer prendre le train en compagnie de ma sauterelle pour aller déguster une somptueuse tartiflette, un met particulièrement léger, surtout le midi, concocté avec amitié et reconnaissance par quelqu’un qui hante régulièrement mes papiers et qui n’est pas Amûr (mais qui donc ? c’est l’énigme du jour!).

Ensuite, direction la famille !

Et là, je sens poindre chez vous un soupçon d’angoisse, vous vous dites, très probablement : « Bah mince, alors, elle se carapate en vacances et elle va laisser son blog partir en quenouille, trop occupée à disséquer des queues de homards et à trinquer au champomy midi et soir ! »

… et vous avez tort !

Bon, je ne garantie certes pas une actualisation quotidienne, mais je ferai de mon mieux. Disons que c’est la dernière chose au sujet de laquelle je laisse planer un peu de suspense

D’ici là, et dans le doute, je vous souhaite de joyeuses fêtes, comme on dit !

déc 18

A l’instar de madame Gruet, ma prof’ d’anglais de 4e, j’attaquerai ce petit papier par un chaleureux

« Hello, everybody » !

Everybody, car je constate avec joie et étonnement que ce blog est lu par au moins 6 personnes différentes !!!

Alors, pour couper court à toute rumeur, je jure la main sur le coeur que non, Moelly n’est pas un membre de ma famille que j’aurais soudoyé pour mettre un commentaire super sympa sur mon blog.

Et que cette précision s’applique aux autres charmantes personnes qui ont la gentillesse de me dire qu’elles se marrent bien en me lisant, à l’exception de ma vénérée supérieure Gaëlle qui est obligée de poster un commentaire de temps en temps puisque, comme vous le savez, c’est elle qui m’a obligée à ouvrir ce blog.

Notez, par ailleurs, que les membres de ma famille ayant sans doute pris l’habitude – depuis le temps qu’on se fréquente – de se gondoler de rire avec mes âneries, ils ne jugent pas utile de m’adresser leurs sincères remerciements devant tout le monde. Tout juste ai-je reçu un mail de ma tante m’intimant l’ordre de corriger une faute, c’est vous dire !

Merci, donc, pour vos messages, je remercie d’ailleurs mes parents sans qui je n’aurais jamais été là pour écrire des suites de mots pour faire des phrases, et mes grands parents sans qui mes parents n’auraient eux-mêmes pas pu être là pour me permettre de mener à bien cette entreprise un brin contraignante qu’est la mise à jour d’un blog.

Une étude approfondie des commentaires laissés deci-delà me permet d’ores et déjà d’affirmer que la thématique du trempage exerce une authentique fascination sur vous, ami(e)s lecteurs et lectrices, à l’inverse du triste destin de Miss France 1972 qui n’a pas soulevé d’enthousiasme débordant (ce que je ne comprends pas, c’est quand même grave, comme sujet).

Je vais donc tenter (je dis bien « tenter ») d’axer mes prochaines interventions sur des thèmes avoisinant celui de la biscotte dans le café pour que nous puissions, ensemble, débattre de ces faits de société incontournables.

A très vite, donc, et (hommage, encore, à madame Gruet) :

Thank you, everybody !

déc 05

Il faut que vous sachiez que ce merveilleux outil qui vous accompagne chaque jour de votre grossesse est une idée de Gaëlle, l’administratrice de mamanandco.

Le jour où elle m’a demandé de le rédiger, j’ai estimé que j’avais beaucoup de chance. Vraiment.

Mais, assez rapidement -je dois l’avouer- j’ai maudit cette idée ! Vous imaginez, vous, rédiger 288 jours de grossesse, avec quelque chose de pertinent à dire chaque jour ? ! … l’angoisse !

J’ai moi-même vécu une grossesse, ce qui m’a considérablement rendu service pour rédiger ce calendrier…mais, pour autant, cela ne m’a pas donné assez de matière pour écrire des phrases fabuleuses pour chaque jour !

Il a fallu se creuser la tête comme jamais. Ce que nous voulions, c’était informer les futures mamans sur tous les aspects de la grossesse sans les faire flipper, tout en abordant tous les sujets, du plus léger au plus grave.

Vous êtes chaque jour plus nombreuses à utiliser ce calendrier, et je profite donc de ce blog pour d’abord vous en remercier, mais aussi pour vous dire que, bien que j’ai considérablement ramé pour l’écrire, je suis très très fière du « produit fini », même s’il est encore perfectible…